Archives

Commentaires récents

    Club informatique du 15 Janvier 2015

    Lecture des Vidéos

    Pour moi le meilleur logiciel de lecture de Vidéo est incontestablement VLC qui est un logiciel libre qui lit pratiquement tous les formats disponibles,

    Un précaution pour pouvoir profiter de l’ensemble de ses fonctionnalités est de mettre à jour les Codecs de son ordinateur.

    Un codec est un dispositif capable de compresser et/ou de décompresser un signal numérique. Ce dispositif peut être un circuit électronique, un circuit intégré ou un logiciel.

    Le mot-valise « codec » vient de « codage-décodage » (- COde-DECode en anglais).

    D’un côté, les codecs encodent des flux ou des signaux pour la transmission, le stockage ou le chiffrement de données. D’un autre côté, ils décodent ces flux ou signaux pour édition ou restitution.

    Les différents algorithmes de compression et de décompression peuvent correspondre à différents besoins en qualité de restitution, de temps de compression ou de décompression, de limitation en termes de ressource processeur ou mémoire, de débit du flux après compression ou de taille du fichier résultant. Ils sont utilisés pour des applications comme la téléphonie, les visioconférences, la diffusion de médias sur Internet, le stockage sur CD, DVD, la télé numérique par exemple.

     

    Vous pouvez trouver à cette adresse une base de données des codecs existants.

    Pour mettre à jour vos codecs, je vous préconise ce site qui possède des codecs de qualité et qui les tient à jour.

    Clef USB /UTL

    Elle contient 2 fichiers 01MAT et fiches pratiques datés du 10/1/2015 (environ 6Go soit ½ heure de téléchargement)

    Le classement est fait par chapitre (annule et remplace le précédent)

    Quelque soit l’évolution du logiciel les fiches permettent de trouver le chemin à suivre.

    Les moteurs de recherche

    Une autre manière efficace de se mettre à jour techniquement est de bien utiliser les moteurs de recherche.

    Un moteur de recherche est une application web permettant de retrouver des ressources (pages web, articles de forums Usenet, images, vidéo, fichiers, etc.) associées à des mots quelconques. Certains sites web offrent un moteur de recherche comme principale fonctionnalité ; on appelle alors moteur de recherche le site lui-même (Google Video par exemple est un moteur de recherche vidéo).

    Instrument de recherche sur le web constitué de « robots », encore appelés bots, spiders, crawlers ou agents qui parcourent les sites à intervalles réguliers et de façon automatique (sans intervention humaine, ce qui les distingue des annuaires) pour découvrir de nouvelles adresses (URL). Ils suivent les liens hypertextes (qui relient les pages les unes aux autres) rencontrés sur chaque page atteinte. Chaque page identifiée est alors indexée dans une base de données, accessible ensuite par les internautes à partir de mots-clés.

    Les moteurs de recherche ne s’appliquent pas qu’à Internet : certains moteurs sont des logiciels installés sur un ordinateur personnel. Ce sont des moteurs dits desktop qui combinent la recherche parmi les fichiers stockés sur le PC et la recherche parmi les sites Web — on peut citer par exemple Exalead Desktop, Google Desktop et Copernic Desktop Search, Windex Server, etc

    On trouve également des métamoteurs, c’est-à-dire des sites web où une même recherche est lancée simultanément sur plusieurs moteurs de recherche (les résultats étant ensuite fusionnés pour être présentés à l’internaute) — on peut citer Ixquick, Mamma, Kartoo, Seek.fr, Kelseek.fr etc.

     

    Classement des moteurs de recherche en part des recherches effectuées en décembre 20121
    Rang Moteur de recherche Part des recherches
    1 Google 65,2 %
    2 Baidu 8,2 %
    3 Yahoo 4,9 %
    4 Yandex 2,8 %
    5 Microsoft 2,5 %
    6 Autres 16,3 %

    Vous trouverez une liste exhaustive à cette adresse,

    N’hésitez donc pas à exprimer votre souhait en clair sur votre moteur préféré, je suis certain que vous y trouverez la solution cherchée.

    Qu’est-ce qu’un navigateur INTERNET

    Un navigateur web est un logiciel conçu pour consulter le World Wide Web

    Il existe de nombreux navigateurs web, pour toutes sortes de matériels (ordinateur personnel, tablette tactile, téléphones mobiles, etc.) et pour différents systèmes d’exploitation (GNU/Linux, Windows, Mac OS, iOS et Android). Les plus utilisés à l’heure actuelle sont Google Chrome, Mozilla Firefox, Internet Explorer, Safari et Opera1.

    Vous pouvez trouver une liste exhaustive des navigateurs ici.

    Ils prennent une place de plus en plus prépondérantes dans l’interface Homme-machine et tendent à se substituer au système d’exploitation.

    Les navigateurs ayant tendance à favoriser par l’ajout de fonctions automatiques, les suites logiciels liées (Chrome avec Google APP ou IE avec Office par exemple) vous choisirez le navigateur en fonction des outils que vous utilisez, quitte à en utiliser plusieurs simultanément.

    Qu’est que c’est Windows Live

    Windows Live, désigne l’ensemble des services MICROSOFT disponibles directement sur Internet ou via des logiciels . Ce nom se résume en partie au nouveau nom donné à un ensemble de services MSN, rebaptisé à des fins commerciales pour montrer les efforts de la firme ayant pour objectif de faire face à une société concurrente : Google. Le plus souvent, ces services sont accessibles grâce à un navigateur Web compatible Asynchronous JavaScript and XML et permettent de manipuler différents type de données (cartographique, bureautique, personnelles) après authentification de l’utilisateur du service. Ces données sont enregistrées sur un serveur distant plutôt que sur une machine locale. Microsoft et Google, notamment, croient que ce type de logiciels représentent l’avenir de l’informatique, car les services et les données de l’utilisateur sont disponibles partout, sans avoir à installer aucune application et sont par conséquent plus rapides à consulter. Cette offre pose le problème de la vie privée.

    Parmi cette galaxie de services possédant le préfixe Windows Live, on retrouve notamment : Windows Live Messenger, Windows Live Hotmail, Windows Live Mail, Windows Live Contrôle parental, Windows Live SkyDrive, Windows Live Favorites, Windows Live Spaces, Windows Live Galery, Windows Live Writer et Windows Live Movie Maker. Microsoft décide de mettre à jour annuellement ses logiciels Live grand public comme Windows Live Messenger ou Windows Live Mail, cette mise à jour s’effectue vers la fin de l’année. Par exemple, Windows Live Messenger 2008 (en novembre 2007). L’année remplace publiquement le nº de version du logiciel pour permettre aux utilisateurs de s’y retrouver plus facilement.

    Les logiciels de sauvegarde

    Pour ceux qui privilégie les sauvegardes de leurs données in-situ, le problème est de trouver un bon logiciel de sauvegarde, paramétrable et programmable de manière à rendre cette sauvegarde automatique.

    Je vous suggère un logiciel gratuit Synologie Data Replicator 3 conçu à la base pour alimenter leurs serveurs mais peut être utilisé dans toutes configurations, Vous pourrez le trouver à cette adresse

    Le Cloud computing

    Pour une alternative à la sauvegarde in-situ,  qui présente quelques défauts de sécurité, n’hésitez à explorer les possibilités du Cloud pour stocker vos données essentielles à l’abri des incidents ou accidents.

    Pour les particuliers il existe différentes formules possibles :

    • les fournisseurs d’accès internet (SFR, Orange) qui offrent à leurs abonnés des Go de stockage gratuit dans leur prestation de base avec possibilité d’accroître cette capacité contre paiement.
    • Des prestataires tels Google (DRIVE) ou Dropbox qui ont développé des logiciels permettant de synchroniser certaines données de votre ordinateur avec leur serveur ou d’intégrer directement les pièces jointes des emails lorsque vous êtes connectés à Internet sinon cette synchronisation se fera lors de votre prochaine connexion.

    Nous ferons une présentation de ces solutions de manière plus exhaustive dans un prochain club.

    Peut-on faire confiance à la réparation d’ordinateurs à distance

    Il existe plusieurs méthode pour prendre le contrôle (avec accord des deux partenaires) d’un ordinateur pour l’examiner ou le réparer :

    Les outils les plus connus sont TeamViewer,  Remote PC ou plus récemment Bureau à Distance Chrome .

    Le processus est quasiment identique, passant par l’accord des deux partenaires et l’échange de clefs de connexion. Une fois que la connexion est terminée la clef de connexion n’est plus valide et il faut en régénérer une autre pour relancer une nouvelle connexion.

    La confiance dans ce type de système est fonction de la confiance que vous accordez à votre interlocuteur sachant que si vous lui amenez votre système en réparation dans ses locaux, il est aussi capable de créer des portes d’entrées dans votre système s’il le veut. D’où l’intérêt de choisir un bon partenaire.

    Comment se débarrasser de publicités intempestives

    La meilleur «extension» de filtrage des messages publicitaires lors de la consultation de pages internet est sans doute ADBLOCK

    Adblock Plus est une extension libre pour Mozilla Firefox (ainsi que sa version mobile) , Google Chrome, Internet Explorer et Opera chargée de filtrer le contenu des pages web afin d’en bloquer certains éléments, en particulier les bannières de publicité.

    Une version beta fonctionne sur Safari pour Mac avec quelques limitations. En cours de développement.

    Une extension supplémentaire, Element Hiding Helper, permet d’aider l’utilisateur à bloquer d’autres formats de publicités, comme les annonces AdWords, Yahoo, etc. L’utilisateur sélectionne les éléments d’une page ou d’un domaine qu’il ne souhaite plus voir (les balises <div>) et elles ne s’affichent plus.

    Une page dont la publicité est bloquée télécharge une quantité d’informations moindre que la même page sans blocage de la pub, ce qui accélère son affichage.

    Vous pouvez charger ces extensions dans le catalogue des extensions de votre navigateur.

    Qu’est-ce que les cookies

    Le cookie est l’équivalent d’un petit fichier texte stocké sur le terminal de l’internaute. Existants depuis plus de 20 ans, ils permettent aux développeurs de sites internet de conserver des données utilisateur afin de faciliter leur navigation et de permettre certaines fonctionnalités. Les cookies ont toujours été plus ou moins controversés car contenant des informations personnelles résiduelles pouvant potentiellement être exploitées par des tiers.

    Étant de simples fichiers de texte, les cookies ne sont pas exécutables. Ils ne sont ni des logiciels espions ni des virus, bien que des cookies provenant de certains sites soient détectés par plusieurs logiciels antivirus parce qu’ils permettent aux utilisateurs d’être suivis quand ils ont visité plusieurs sites. La plupart des navigateurs récents permettent aux utilisateurs de décider s’ils acceptent ou rejettent les cookies. Les utilisateurs peuvent aussi choisir la durée de stockage des cookies. Toutefois, le rejet complet des cookies rend certains sites inutilisables. Par exemple, les paniers d’achat de magasins ou les sites qui exigent une connexion à l’aide d’identifiants (utilisateur et mot de passe).

    Vous pouvez les nettoyer avec un outil comme Ccleaner par exemple.

    Adobe AIR c’est quoi ?

    Adobe Integrated Runtime (AIR), anciennement nommé Apollo, est un logiciel moteur pour exécuter des logiciels créés avec Adobe Flash et ActionScript sans utiliser de navigateur Web.

    Adobe Integrated Runtime s’exécute sur le système d’exploitation et pas à l’intérieur d’un navigateur comme la machine virtuelle Flash. On parle alors de “Rich Desktop Application” ou RDA, par extension de l’abréviation RIA “Rich Internet Application” d’où AIR tire son nom (RIA à l’envers).

    Adobe AIR intègre le moteur de rendu WebKit, employé par les navigateurs Safari d’Apple, Epiphany ou bien Chrome de Google, pour le rendu HTML/CSS et l’exécution, de code JavaScript, ainsi que Flash Player pour l’exécution de fichier SWF. De ce fait AIR permet tout ce qu’il est possible de faire avec les langages HTML, CSS, JavaScript et Actionscript, mais ajoute à ces deux derniers langages quelques fonctionnalités propres à ce cadre de développement.

    Dans ces ajouts nous retiendrons la possibilité de créer, d’éditer et supprimer des fichiers, ainsi que l’intégration d’une base de données locale basée sur SQLite.

    Prochaine séance le 12/2/2015

    Au programme :

    • Différence entre tablette, mini ordinateur , smartphone, etc…
    • Regard approfondi sur les navigateurs

    Leave a Reply

    You can use these HTML tags

    <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>